Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JEUX D'EPEE EN QUELQUES MOTS

Les Jeux d'épée sont à l'initiative du GRDT (groupement pour la recherche et le développement du taiji quan, association basée en Charentes) Ces jeux d'épée vous propose un stage estival  ouvert à tous de trois jours ; débutants, pratiquants d'arts martiaux internes et externes, il est consacré à la pratique des armes avec partenaire sous formes d'échanges codifiés et amicaux.

Publié par T.Lambert

 

 

 

 

Etude de l’idéogramme Gun

 

 Gun (pinyin[1]) ou  Kun (Wade[2]), ou  Kouen (E.F.E.O[3].)

 





Etymologie du caractère :


Composé à gauche de  Mu



 figure d’un arbre, en haut les branches, en bas les racines, au milieu le tronc. Sens étendu bois (Wieger 119) Les caractères qui contiennent Mu dans leurs graphies représentent pas moins de sept pages dans le dictionnaire antique Kang Xi.   

 

A droite nous trouvons Gun

  qui signifie ; nombre  (Bi) d’hommes sous le soleil (Ri) Ceci donnant ; multitude, généralité (Wieger 27 et 143)

 


Sens du caractère :

 

Bâton, canne vaurien, gredin, canaille. Ricci (2855)

 (De là à dire que le bâton était l’arme des vauriens, il n’y a qu’un pas)

 

 

L’association des deux caractères Gun Zi 

 


se définit ainsi : bâton, canne. (Ricci 5388)  Sachant que Zi est le premier des douze rameaux terrestres et la première des heures (11h du soir à 1h du matin) mais représente aussi  l’ouvrage d’un maître comme celui de Zhuang Zi (donc l’ouvrage de Zhuang) et signifie également un maître pour ses disciples mais encore époux ou épouse et tout simplement fils ou fille, enfant, œuf ou semence. Gun Zi désigne donc un bâton de petite taille, une canne.

 

 

Gun s’associe aussi à un autre caractère qui a son importance puisqu’il est utilisé au Japon afin de désigner un bâton ; Bang en pinyin, Bo en japonais.


 
Gun
Bang

 


signifie donc bâton, gourdin, (Gymnastique) canne. En Chine, la pratique d’exercices avec un bâton est d’origine ancienne. A Ma Wang Dui en 1972,   à l’intérieur d’un tombeau daté des Han, parmi de nombreux objets, a été découvert une pièce de tissu représentant des adeptes du dao yin s’adonnant à des exercices. A côté des personnages étaient annotés des indications sur l’exécution de l’exercice et sur son usage thérapeutique. Parmi les 44 sujets, certains étaient munis d’un bâton. L’usage ici du bâton était dans une optique de santé, les nombreux écrits d’origine taoïste et médicale retrouvés dans les tombes attestent de la part du Duc et de la Duchesse de Dai mawangduiun intérêt certain pour les techniques de préservation de la santé et les recettes d’immortalité.

 







Détails  d’une des pièces de soie retrouvée dans la tombe n°3  à Ma Wang Dui.

 









Le bâton en bois de pêcher est l’un des attributs de Shouxing (l’étoile de la longévité) Ce vieillard symbolise la longue vie,
 il est représenté portant une pêche symbole d’immortalité

 

 

 

Etude du caractère Bang ou Bo

 

Bang (Ricci 3802) gourdin, massue, bâton, frapper avec un bâton, asséner des coups

Bo s’utilise au Japon afin de désigner un bâton de grande taille (1m60 à 2m80), le terme Jo [4] désigne lui un bâton plus petit (environ 1m30)

 

 

Bang ou Bo se compose de deux pictogrammes ;

 L’un signifiant bois

 



L‘autre
  

  • présenter ou recevoir avec respect des deux mains, comme le rituel l’exige

(Wieger 47)

  • ou bien encore la branche sacrée que l’on tient à la main avec respect [5]

 

Ceci apparaît plus nettement sur le pictogramme ancien ;

  Où l’on distingue les deux mains de chaque côté et la branche sacrée au centre.

 

De par son origine ; l’arbre, le bâton est marqué par le sacré.  Ceci s’exprime encore aujourd’hui dans certains rituels pratiqués dans les écoles martiales japonaises et chinoises marquées par le shintoïsme et le taoïsme.




Dans la représentation chinoise classique du bâton, sa description n’est pas sans rappeler celle de l’être humain, elle est aussi à son échelle.
[6]

  

  


 

 

 

Sources :

Encyclopédie des arts martiaux de l’Extrême-Orient G. et R.Habersetzer

Découvrir les anciennes armes de Chine G.Charles

La bannière C.Larre E. Rochat de la Vallée

La Chine des Han M. Pirazzoli-t’Serstevens

   



[1] Pinyin, système de romanisation de la langue chinoise adoptée par la république populaire de Chine

[2] Système anglais de romanisation de la langue chinoise

[3] Système français de romanisation de la langue chinoise

[4] Inventé par Muso Gonnosuke du Katori Shinto Ryu, il raccourcit son bâton long afin d’obtenir une plus grande vitesse aux extrémités.

[5] P 109 Mémento et dictionnaire des kanji J.C. Martin

[6] Voir p 20 Découvrir les anciennes armes de Chine G.Charles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shihan 02/02/2011 10:40



A suivre ces deux liens ; le premier sur le bâton  dans les styles vietnamiens


http://www.vietanhmon.org/francese_file/bastoni.htm


et une deuxième page consacrée à un glossaire général sur les armes


 


http://www.vietanhmon.org/francese_file/glossario.htm